Assurance vie, principe et objectif

Assurance vie, principe et objectif

L’assurance vie est une forme de contrat d’épargne conclue entre un organisme assureur et une personne à assurer. Dans une assurance vie, l’assurée (personne qui demande à être assurée) décide de confier son argent à un assureur.

En contrepartie, celui-ci est dans l’obligation de valoriser le capital dans un délai fixé en amont, voire pendant toute la vie. À l’heure actuelle, l’assurance vie constitue l’un des placements financiers que les Français préfèrent le plus.

En effet, elle permet d’acquérir un capital sur le long terme par le biais des versements. En l’occurrence, l’épargne collectée peut servir à s’investir dans de nombreux projets. L’assurance vie est aussi idéale pour bénéficier des revenus supplémentaires au moment de la retraite.

L’assurance vie, pour une gestion concrète et mobilisée

D’une manière générale, les contrats d’assurance vie se présentent sous deux formes. D’un côté, les contrats mono supports demeurent la forme originale de l’assurance vie. Représentés par des fonds en euros, ils ne présentent aucun risque, tant pour l’assureur que pour l’assurée.

Dans ce sens, le bien financier confié ne peut en aucun cas diminuer. Pour ce faire, l’assureur est contraint de faire un engagement portant sur la revalorisation minimale du capital, chaque année, à un taux minimum préétabli.

Cumulé avec les participations aux bénéfices, le taux de revalorisation minimale vient se rajouter au compte de l’assurée à titre d’épargne. De l’autre côté, les contrats multisupports comprennent de nombreux fonds d’investissement. Ils sont en même temps composés de fonds en euros et de ceux en unité de compte.

À ce propos, ces derniers peuvent être représentés par de multiples marchés financiers, notamment les actions dans des entreprises, les investissements immobiliers, etc.). Dans tous les cas, l’assurée n’est pas tenue à choisir l’une ou l’autre forme de contrat. Cependant, il est possible de combiner ces types de supports, ceci afin de mettre en sécurité son épargne et de dynamiser les flux financiers qui existent sur le marché boursier.