Comment bien choisir sa mutuelle santé ?

Avant de choisir votre mutuelle santé, faites le point sur vos besoins en matière de santé

Différents critères sont à prendre en compte avant de sélectionner la couverture santé qui vous convient. Il s’agit tout d’abord de votre âge. Généralement plus vous avancez en âge, plus le montant de votre cotisation augmente. Intervient ensuite votre situation familiale (célibataire, en couple, avec ou sans enfants), votre état de santé, votre régime obligatoire et bien sûr le prix que vous êtes prêt à payer pour une complémentaire santé.

La mutuelle personnelle : sélectionnez uniquement les soins que vous utilisez

Commencez par répertorier les médecins que vous consultez régulièrement pour vos soins du quotidien : dentaire, optique, hospitalisation, médecin généraliste, spécialistes, suppléments d’honoraires… Il est inutile de choisir un contrat incluant des remboursements que vous n’utiliserez jamais. En revanche, privilégiez un contrat de famille si vous êtes en couple avec des enfants, une mutuelle senior si vous avancez en âge ou une mutuelle personnelle avec un minimum de garanties si vous êtes jeune, célibataire et en bonne santé.

Comparez attentivement les garanties que vous souhaitez

Avant de signer le contrat d’une couverture santé, il vous faut impérativement comparer les remboursements pour les soins dont vous avez tout particulièrement besoin. De même, lisez attentivement les prestations complémentaires que vous serez à même d’utiliser dans un proche avenir comme l’acupuncture, l’ostéopathie et autres médecines douces… Par ailleurs, certaines mutuelles remboursent un montant forfaitaire ou un certain pourcentage du tarif de base de la sécurité sociale. Restez vigilant sur ce dernier mode de calcul.

Un exemple de prise en charge sécurité sociale et mutuelle santé

Voici un exemple : pour une consultation d’un spécialiste prenant 80 € d’honoraires alors que la consultation est remboursée à 65 % par l’assurance maladie sur la base de 45 €. Votre caisse de sécurité sociale ne remboursera que la somme de 29.25 € (45 * 65 %). Si le contrat de votre mutuelle personnelle indique 100 % de la base de remboursement, vous recevrez (45 – 29.25 = 15.75 €) et pour 200 % (15.75 * 2 = 31.50 €)… Pour les soins du quotidien, ces montants peuvent peser sur votre budget dans le cas où vous ne contracteriez pas une mutuelle couvrant ces suppléments d’honoraires.

La mutuelle entreprise : une obligation pour l’employeur depuis le 1er janvier 2016

Pour les salariés, la complémentaire santé collective est généralement plus avantageuse qu’un contrat individuel, tant au niveau des garanties que du montant des cotisations à payer. Ces dernières font l’objet, la plupart du temps, d’une prise en charge à 50 % par l’employeur et du même pourcentage par le salarié. La mutuelle entreprise offre un autre privilège, elle prend souvent en charge les dépenses de santé du conjoint et des enfants. Si votre conjoint et vous-même bénéficient d’une mutuelle entreprise, vous ne pourrez pas échapper aux cotisations. Néanmoins, dans le cas où vous avez des dépassements d’honoraires ou autres frais non remboursés dans leur totalité, cette seconde mutuelle santé complète généralement ces dépenses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *